Depuis 2013

Le carrelage est devenu un incontournable pour les sols intérieurs. Durable, facile à entretenir et disponible dans une large gamme de teintes, il peut s’adapter à toutes les ambiances et styles de décoration. Mais comment bien choisir son carrelage de sol intérieur ? Et quelles sont les étapes clés pour une pose réussie ? Link travaux, entreprise de rénovation à Nice vous guide à travers les différentes options et techniques.

carrelage sol intérieur choix et pose

Les critères de choix du carrelage pour sol intérieur

Les matériaux disponibles

Il existe plusieurs types de carrelages selon leur matériau. Les carreaux en céramique comprennent le grès émaillé, qui est l’un des plus populaires grâce à sa résistance aux taches et à l’eau. Le grès cérame est également très prisé pour sa robustesse et sa capacité à imiter d’autres matériaux comme la pierre ou le bois. La faïence, plus délicate mais offrant des designs variés, est plus couramment utilisée pour les murs que les sols.

Les teintes et finitions

Le choix de la couleur du carrelage influe directement sur l’ambiance de la pièce. Des teintes neutres comme le blanc, le gris ou le noir permettent de créer une base sobre et élégante, facilement accordable avec d’autres éléments décoratifs. Les finitions mates apportent une touche de modernité, tandis que les finitions brillantes augmentent la luminosité de la pièce. Il existe aussi des teintes naturelles qui ajoutent chaleur et authenticité, parfaites pour une ambiance cosy et chaleureuse.

La taille et le format des carreaux

La taille des carreaux joue un rôle crucial dans le rendu final. Les grands formats (par exemple 60×60 cm) sont idéals pour les grandes pièces car ils réduisent le nombre de joints visibles et donnent une impression d’espace agrandi. Les formats plus petits, tels que les carreaux de 20×20 cm, conviennent mieux aux petites surfaces ou pour des motifs plus complexes. Le format hexagonal est aussi en vogue pour apporter un style original et rétro.

Les caractéristiques techniques

Il faut également tenir compte des caractéristiques techniques spécifiques au carrelage choisi. La résistance à l’abrasion est une donnée essentielle pour les zones à fort passage comme les couloirs. D’autre part, il vaut mieux opter pour des carreaux antidérapants dans des pièces humides telles que les salles de bains. Enfin, la facilité de nettoyage est un critère non négligeable pour maintenir un espace toujours impeccable.

Étapes pour une pose de carrelage réussie

Préparation du support

La première étape de la pose de carrelage de sol intérieur commence par la préparation du support. Celui-ci doit être propre, sec et surtout plat pour garantir une adhérence optimale des carreaux et éviter les décalages et fissures futures. Si le sol présente des irrégularités importantes, il serait judicieux d’effectuer un ragréage pour une surface parfaitement lisse.

Choix des outils et matériaux nécessaires

Pour poser du carrelage, plusieurs outils et matériaux sont indispensables. Une truelle crantée sert à étaler uniformément le mortier-colle sur le support. Un maillet en caoutchouc permet de tapoter les carreaux sans les abîmer. Une pince à carreaux est utile pour les découpes spéciales. Sans oublier le kit habituel : niveau à bulle, mètre ruban, seau, éponge et croisillons pour assurer un alignement régulier des carreaux.

Pose à partir du centre de la pièce

Il est recommandé de commencer la pose à partir du centre de la pièce pour optimiser l’équilibre visuel et réduire les découpes superflues aux bords. Pour ce faire, tracez des lignes perpendiculaires au milieu de la pièce afin de diviser cet espace en quatre sections égales. Posez ensuite les premiers carreaux à l’intersection centrale et progressez vers les extrémités.

Application du mortier-colle

Appliquez le mortier-colle sur le support à l’aide de la truelle crantée en formant des stries régulières. Étalez une petite quantité de colle pour travailler zone par zone, ainsi la colle ne sèche pas avant que tous les carreaux soient posés. Posez chaque carreau en exerçant une légère pression et assurez-vous qu’il est de niveau avec les autres à l’aide d’un maillet en caoutchouc si besoin.

Pose des carreaux et alignement

Insérez des croisillons entre chaque carreau afin de maintenir un espacement uniforme pour les joints futurs. Continuez à poser les carreaux en surveillant régulièrement l’alignement global à l’aide du niveau à bulle. Adaptez vos gestes pour respecter les angles de la pièce, les bordures peuvent nécessiter des découpes précises réalisées à la pince ou à la scie coupe-carreaux.

Séchage et jointoiement

Laissez sécher le mortier-colle pendant environ 24 heures avant d’entamer le jointoiement. Préparez ensuite le mortier à joints et appliquez-le généreusement entre les carreaux en utilisant une raclette pour bien remplir les interstices. Essuyez l’excédent de joint à l’aide d’une éponge humide et laissez sécher complètement selon les instructions du fabricant.

Entretenir et préserver votre carrelage

Nettoyage régulier

Un entretien régulier est indispensable pour conserver l’éclat et la propreté de votre carrelage. Utilisez des produits non abrasifs adaptés au type de carrelage installé et évitez de marcher avec des chaussures présentant des semelles dures sur des carrelages éclatants. Passez fréquemment l’aspirateur ou le balai pour enlever la poussière et les particules fines qui pourraient ternir la finition.

Travail de prévention pour les joints

Les joints peuvent devenir noirs et poreux sous l’effet combiné de la poussière et de l’humidité. Pour prévenir ces désagréments, appliquez un traitement hydrofuge après la phase de séchage du joint. Ce traitement formera une barrière protectrice durable et facilitera les nettoyages futurs. Vous pouvez également régénérer les joints avec une solution spécifique dès que vous observez un début de détérioration.

Conseils pour prolonger la durabilité

Pensez à placer des tapis ou paillassons aux entrées des pièces carrelées pour retenir poussières et gravillons venant de l’extérieur qui risqueraient de micro rayer la surface. Évitez également de déposer directement des objets lourds ou contondants sur votre carrelage afin de minimiser les risques d’éclats ou de rayures.

Reset password

Entrez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un lien pour changer votre mot de passe.

Powered by Estatik
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
error: Le contenu est protégé ! Vous n'êtes pas autorisé à utiliser les contenus de cette page, Merci de votre compréhension !